Tag

Monument historique

Browsing

Château du Plessis-Bourré

Château du Plessis-Bourré. L’Anjou compte bon nombre de châteaux, tous plus beaux les uns quel les autres. A quelques kilomètres d’Angers, parmi eux, nous souhaitions visiter le Plessis-Bourré. Ce domaine s’appelait autrefois le Plessis le vent. Il acquit son nom définitif en 1462 lorsque Jean Bourré racheta le domaine. Il fit ériger ce magnifique château en seulement 5 ans et la fin des travaux eut lieu en 1473.

Vous pensiez ne pas connaitre ce château et pourtant. Il a servi de lieu de tournage à un certain nombre de films connus :

  • Peau d’Âne de Jacques Demy
  • Le Bossu de Philippe de Broca
  • Fanfan la Tulipe de Gérard Krawczyk
  • La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier

Vous pouvez choisir de visiter ce monument en visite libre, ou bien d’opter pour la visite guidée, plus riche en détails et en anecdotes. La visite du parc vous permettra d’avoir un magnifique panorama sur l’extérieur grâce à un chemin qui couvre 3 de ses cotés.

Hotel des pénitentes Angers

Hôtel des pénitentes

Hôtel des pénitentes Angers. L’hôtel des pénitentes est un très beau témoignages des constructions qui ont vu le jour à Angers dans les années 1490-1580. Ce sont les religieux bénédictins de Saint Nicolas qui l’ont fait construire puis il est devenu un établissement pour les filles et femmes de mauvaise vie. C’est un magnifique ouvrage parfaitement rénové et entretenu qui héberge régulièrement de magnifiques expositions d’artistes de tous horizons. Une adresse de choix pour conjuguer culture, histoire et plaisir des yeux.

A voir si vous le pouvez

Si vous souhaitez profiter de ce type lors d’une visite culturelle ou de loisir, l’hôtel des pénitentes est ouvert lors des journées du patrimoine, et ce, gratuitement. Des expositions insolites y sont présentées mais surtout vous pourrez profiter d’une vue imprenable sur ce magnifique bâtiment. Ce sera une des visites incontournable à faire dans la Doutre, un des plus quartier d’Angers.

Grenier saint Jean Angers

Cave et grenier Saint Jean journées du patrimoine Angers. Angers est une ville riche en patrimoine et en histoire. Impossible de s’y ennuyer. Nous avons essayé..Les caves du grenier Saint Jean sont le fief de l’ordre du Sacavin, la confrérie qui défend avec fierté les patrimoine vinicoles de la région. Ils organisent d’ailleurs tous les ans au greniers Saint Jean juste au dessus un repas avec de nouvelles intronisations. Le cadre est juste magnifique et la cause noble. Vous pourrez découvrir dans les caves du grenier Saint Jean, une collection de vieux pressoir parfaitement conservés.

Un site de renommée

Le grenier saint Jean est une salle qui peut accueillir des événements conséquents comme des spectacles, concerts ou banquets. Son architecture entièrement visible de l’intérieur lui confère une ambiance qui n’existe nul par ailleurs. Sous le grenier saint Jean, on y trouve les caves. Cet endroit dédié à la confrérie du Sacavin dont je fais partie, vous permet d’y rencontrer des membres du conseils mais aussi du matériel de pressage de différentes époques. Ne l’oublions pas, l’Anjou est une grande région viticole.

Baugé en Anjou le Prieuré et son Apothicairerie.

Baugé en Anjou le Prieuré et son Apothicairerie. A Baugé en Anjou, découvrez l’apothicairerie du XVIIe siècle de Baugé, classée au titre des Monuments Historiques depuis 1947. Reconnue comme l’une des plus riches de France, la pharmacie est un véritable livre d’histoire de la pharmacopée moderne. La collection que vous y découvrirez est constituée de 600 pots : albarelles hispano-mauresques, pots canon, piluliers et chevrettes de Nevers, silènes et bouteilles en verre se côtoient sur le mobilier de style Louis XIII. Le plafon est de toute beauté avec sa voûte étoilée, clin d’œil à l’importance de l’astrologie pour les médecins de cette époque d’or.

Eglise Saint Symphorien vieil Baugé

Eglise Saint Symphorien vieil Baugé est un édifice religieux original se trouvant sur le hameau du Vieil Baugé, à cinq kilomètres au sud-ouest de Baugé en Anjou. Elle a été édifiée au XIème siècle dans un style architectural roman sur les ruines d’une église encore plus vieille. Son clocher est de type Hélicoïdal (Tors) qui penche comme beaucoup en Anjou.

Vous y trouverez une superbe charpente de type coque de bateau. Les voûtes en pierre sont très jolies, du coeur à la nef. On y expose aussi un ancien mécanisme d’horlogerie qui comblera les amateurs de précision et d’histoire. A l’extérieur, le fleurissement n’est pas en reste et donne un aspect chaleureux.